Heure d'hiver : 6 conseils naturels pour rester en forme et de bonne humeur

Par: Bénédicte Wildhaber Dans: Nouveautés Le: Commentaire: 0 Vues: 421

A l'approche du passage à l'heure d'hiver, voici 6 conseils pour booster votre vitalité, votre système immunitaire et votre humeur.

1. Dormir suffisamment, et à heure régulière

Le sommeil est le repos du guerrier. Pendant ces heures de « déconnexion », le corps se régénère, le cerveau fait un nettoyage des cellules en fin de vie, les apprentissages se consolident, et certaines sécrétions hormonales fondamentales comme la mélatonine peuvent avoir lieu. Au réveil d’une bonne nuit de sommeil, l’organisme est plein de nouvelles ressources pour entamer la journée en confiance. L’équilibre hormonal assuré par une heure de coucher et de lever régulière permet aux hormones de l’humeur comme la sérotonine de maintenir notre moral au beau fixe. Le passage à l'heure d'hiver change nos habitudes de sommeil. Pour éviter les désagréments qui s'en suivent (fatigue, changement d'appétit, insomnie, etc.), il est conseillé de se fixer une heure de coucher et de lever régulière durant au minimum une semaine suivant la nouvelle heure.

cvc

2. Sortir à la lumière extérieure

La lumière naturelle est la meilleur alliée pour stimuler l'énergie en journée et bien dormir la nuit. Des études démontrent en effet que plus les gens passent de temps à la lumière extérieure, plus leur sommeil en est renforcé la nuit. Également, s’exposer à la lumière naturelle au réveil permet à notre horloge biologique de se synchroniser avec l’alternance jour-nuit extérieure. Au moment du passage à l’heure d’hiver et les jours qui suivent, il est particulièrement conseillé de prendre autant de lumière que possible le matin, pour que l'horloge biologique si importante à notre équilibre retrouve rapidement un fonctionnement optimal.

cvc

3. Bouger

L’arrivée de l’automne et le passage à l’heure d’hiver perturbent le sommeil pour un grand nombre de personnes. Pour éviter de se sentir fatigué, une activité physique comme une marche de 30 minutes 3 fois par semaine permet de renforcer notre rythme veille-sommeil et toute une série de processus qui participent à une bonne vitalité en journée : activation du rythme cardiaque, augmentation de la température corporelle, etc. Bouger entraîne également la production d’endorphines naturelles. Ces neurohormones augmentent l'état de détente, réduisent la douleur et améliorent l’humeur.

cvc

4. Rire

« Rire est bon pour la santé », et ce n’est pas nous qui l’inventons. En effet, rire permet de libérer des endorphines, neurohormones responsables de notre bien-être. Selon des recherches de l’American Physiological Society, le fait de rire contribue aussi à réduire la présence d’hormones liées au stress comme le cortisol. Rire fait du bien au moral, et s’il se produit souvent dans des situations imprévues, un film drôle peut être une excellente occasion de booster son humeur en passant un agréable moment calme, lové dans son canapé.

cvc

5. Manger ces 3 aliments

  • Saumon : les acides-gras Oméga 3 stimulent les défenses immunitaires. Consommer chaque semaine du saumon, des graines de lin ou de l’huile de foie de morue renforcent le système immunitaire pour lutter contre les microbes saisonniers. De plus, le saumon et l’huile de foie de morue sont une source précieuse de vitamine D. Cette vitamine active une bonne immunité contre les virus et réduit la fatigue. Elle est normalement produite par l’organisme lorsque le soleil entre contact avec la peau, mais fait souvent défaut en hiver.
  • Chocolat noir : le chocolat noir est riche en magnésium, un oligoélément important pour lutter contre la fatigue physique et soutenir l’activité cérébrale. En plus de jouer un rôle fondamental dans la croissance osseuse ou les fonctions cognitives, le magnésium agit sur le système nerveux et favorise la libération de la sérotonine, notre "hormone de l’humeur".
  • Orange : riches en vitamines C, les oranges contribuent à la bonne santé de la peau (souvent irritée par l'air froid et sec), aident à absorber le fer dans l’organisme et à résister aux attaques virales de la saison froide. 

cvc

6. Recourir à la luminothérapie

Avec le raccourcissement des jours, les matins s’assombrissent et la production de mélatonine, notre « hormone du sommeil » tend à empiéter sur le début de journée. En conséquence : on se sent fatigué et parfois déprimé, car trop de mélatonine en journée perturbe l’action de la sérotonine, notre hormone dite du bonheur. Tout au long du printemps et de l’été, la lumière le matin indique à l’horloge biologique que le jour commence (via l’œil), ce qui stoppe définitivement la sécrétion de mélatonine. En hiver, alors qu’il fait encore sombre lorsque le réveil sonne, la luminothérapie est un excellent moyen de stimuler l’état d’éveil et la bonne humeur. Alors qu’il fait nuit dehors, une séance de 20 minutes de luminothérapie au petit-déjeuner ou en lisant permet de faire le plein d’énergie, renforcer la sérotonine et chasser ainsi la déprime hivernale. Pour les personnes actives dès le saut du lit, des appareils de luminothérapie portable permettent de profiter de ses bienfaits tout en mouvement. Quand commencer la luminothérapie ? S’exposer à cette lumière chez soi est idéale pour éviter les désagréments du passage à l’heure d’hiver fin octobre.

En savoir plus sur la luminothérapie

Consulter des modèles de lampes de luminothérapie

Commentaires

Laissez votre commentaire

A chacune de vos commandes,
1 frs est reversé
aux catastrophes oubliées