Medi-Lum, entreprise au féminin

Par: Bénédicte Wildhaber Dans: Nouveautés Le: Commentaire: 0 Vues: 499

Depuis les bords du lac de Neuchâtel, Medi-Lum Sàrl développe une gamme de produits et services naturels dédiés au bien-être et à la santé. Son équipe opérationnelle est composée de quatre femmes. Est-ce par choix ? Pas du tout. 

Une part de hasard sans doute, mais le recrutement se fait sur la base d’un cahier des charges précis et la recherche de certaines compétences. « Il n’y a pas de limite d’âge, de genre ou d’origine, tant que la motivation et le savoir-faire sont présents », explique Bénédicte Wildhaber, responsable de l’entreprise et psychologue du travail FSP. 

A la veille du 14 juin, jour de la grève des femmes, Medi-Lum donne la parole à ses collaboratrices :

cvc

cvc

Catherine, 65 ans, collaboratrice logistique

Catherine, te sens-tu concernée par la grève des femmes ?

Oui bien sûr, les choses bougent mais tellement lentement.  Je me souviens de ma mère qui me disait par exemple d’être toujours à la maison avant mon mari afin qu’il soit accueilli et ne trouve pas la maison vide… J’ai vite perdu cette habitude !

Quels sont pour toi les avantages d’être une femme au travail ?

Personnellement, je trouve que cela me procure un bel équilibre, surtout lorsqu’il y a la possibilité de le faire à temps partiel. Être une femme aujourd’hui, c’est aussi oser s’exprimer pour faire évoluer les mentalités et transmettre en tant que mère à nos enfants la valeur et la richesse des différences, la valeur équitable du partage des tâches.

cvc

cvc

Bénédicte, 33 ans, responsable

Bénédicte, te sens-tu concernée par la grève des femmes ? 

Absolument, cette cause est essentielle. Pour qu’une femme puisse s’épanouir au travail, elle a besoin d’un accès à des systèmes d’accueil pour les enfants et d’un partage des tâches à la maison, pour être en pied d’égalité avec un homme offrant le même profil professionnel. Gérant ma propre entreprise, j’ai la chance d’exercer un métier qui me passionne, sans connaître les limites que d’autres femmes ressentent au sein de hiérarchies. Je suis maman depuis peu et pour autant, je ne me sens pas moins productive. Toutefois, il semble que cela soit encore aujourd’hui une des justifications de l’écart salarial entre homme et femme. Si les mentalités changent dans les générations de mon âge et plus jeunes, le stéréotype de la femme à la maison reste encore fort dans esprits de recruteurs ou collègues plus âgés. 

Quels sont pour toi les avantages d’être une femme au travail ?

Il me semble que les femmes apportent une manière différente d’aborder une situation, un projet ou un client. A l’interne, nous sommes une équipe de quatre collaboratrices, mais nous travaillons quotidiennement avec des fournisseurs majoritairement masculins. C’est dans cette mixité de genre que les façons de travailler s’enrichissent. Sur le plan personnel, mon travail m’apporte un équilibre essentiel pour continuer d’apprendre, de me remettre en question et de me sentir bien dans ma tête lorsque je suis avec ma famille.

cvc

cvc


Rosina, 35 ans, conseillère clientèle

Rosina, te sens-tu concernée par la grève des femmes ? 

Ce vendredi 14 juin, les femmes vont se mobiliser pour dénoncer le sexisme, les inégalités et les violences qui persistent encore à l’encontre des femmes. Elles vont manifester pour davantage d’égalité hommes-femmes et pour dénoncer les discriminations encore présentes dans notre société. Cette grève soulève tellement de points qu’il est difficile de ne pas se sentir concernée. Alors oui, je me sens concernée par la grève des femmes. Je suis solidaire et j’espère que l’avenir va se tourner vers une société ou le respect et le bien-être des humain sera une priorité. 

Je souhaite également profiter de la question pour parler des discriminations que subissent les femmes enceintes. Je suis actuellement à 24 semaines de grossesse et je me rends compte que, malgré les lois mises en place, cette situation peut être difficile à gérer dans certaines entreprises tant pour l’annonce de la grossesse à un employeur que pour tout ce qui a trait à la maternité (je tiens à préciser que ce n’est pas mon cas). En effet, il suffit de s’intéresser un peu aux statistiques pour constater que les futures mères sont souvent victimes de discriminations professionnelles. Elles sont souvent vues comme source de problèmes par les entreprises. Un article du 12 février 2019 paru dans le 20 minutes indique que « le nombre d’affaires de licenciements pendant et après le congé de maternité a augmenté ces dernières années. 1 ». Ce qui montre bien qu’il y a encore du travail à faire.

Quels sont pour toi les avantages d’être une femme au travail ?

Je vais rester dans la thématique de la maternité pour répondre à cette question car il y a des avantages à être une femme au travail mais aussi à être une future mère au travail, même si cela ne saute pas aux yeux. Pourtant, il est temps en 2020 de voir les avantages à travailler avec des mamans ou des futures mamans. Je suis tombée sur un super article « devenir mère, un atout professionnel. 2 » paru dans leTemps.ch du 11 janvier 2019, que je vous invite à lire, décrivant les différentes compétences développées par les femmes durant la maternité pouvant être utiles à l’entreprise. Les femmes acquièrent durant tout le processus de la maternité plusieurs compétences dont la confiance en soi, la gestion du stress, le dépassement de soi ou encore l’anticipation, pour ne citer que ceux-là car il y en a encore beaucoup d’autres. 

https://www.20min.ch

https://www.letemps.ch

cvc

cvc

Gaëlle 35 ans, conseillère clientèle

Gaëlle, te sens-tu concernée par la grève des femmes ?

Le principe d’égalité homme/femme est inscrit dans la constitution depuis le 14 juin 1981, or il n’est toujours pas appliqué à ce jour ! Ni en termes de salaires, ni en termes de chance à l’embauche ni dans les mentalités en générale. La femme, est encore trop souvent à ce jour considérée entre autres comme la personne devant rester à la maison pour la gérer. Celle qui doit mettre sa carrière entre parenthèses pour s’occuper des enfants ou qui doit se débrouiller pour trouver des solutions avec les différents moyens plutôt limités de gardes.

Au-delà de cet aspect d’égalité, je manifesterai le 14 juin pour toutes les femmes harcelées et violentées chaque jour dans l’indifférence générale.

Quels sont pour toi les avantages d’être une femme au travail ?

Le fait de travailler aujourd’hui dans une entreprise exclusivement féminine me permet de constater que le dialogue est plus ouvert, l’esprit d’équipe plus fort. Peut-être parce qu’il y a une plus grande écoute. Ce qui facilite grandement l’engagement et la motivation au travail.

Nous avons l’habitude d’être multi-tâche, ce qui à mon sens nous permet une meilleure organisation dans le travail.

Commentaires

Laissez votre commentaire