Thérapie et couleurs

L’utilisation des couleurs comme méthode de traitement thérapeutique est en plein essor. 

Si certaines méthodes comme la luminothérapie (lumière blanche pour soulager les troubles du sommeil et de l’humeur) sont reconnues médicalement et scientifiquement depuis plus de 30 ans, qu’en est-il de ces nouvelles « thérapies par les couleurs » ? Parmi elles, la chromatothérapie propose de soulager les troubles physiologiques et psychologiques par l’utilisation de couleurs spécifiques. 

De quoi s’agit-il ? Comment fonctionne-elle ? Est-elle efficace ?  

Luminothérapie, photothérapie ou chromatothérapie ?

L’utilisation des couleurs pour traiter une pathologie existe depuis des siècles. Les Égyptiens, les Amérindiens, les Grecs et les Indiens sont à l’origine de cette pratique (Somia G. et al., 2015). Aujourd’hui, les thérapies par les couleurs refont surface et se développent, sous différentes formes, en Europe notamment depuis le 19ème siècle. De nombreux termes sont utilisés pour parler des soins par les couleurs et il est parfois difficile de s’y retrouver. Nous vous proposons un petit tour d’horizon pour faire le tri.

La luminothérapie, la photothérapie et la chromatothérapie font toutes les trois références à une méthode thérapeutique utilisant la lumière colorée comme outil de soin. Cependant, chaque terme désigne un traitement spécifique. 

  • Le terme luminothérapie se réfère à l’utilisation de la lumière blanche pour soigner les troubles de l’humeur et du sommeil, comme la dépression saisonnière.
  • Le terme photothérapie se réfère à l’utilisation d’un rayonnement lumineux pour traiter les affections cutanées, comme l’utilisation de la lumière bleue pour aider à combattre la bactérie responsable de l’acné.
  • Le terme chromatothérapie se réfère à l’utilisation des couleurs du spectre lumineux pour traiter une pathologie de l’organisme (Somia, G., Rabia K.-N., Anum, A., 2015). 

Ainsi, pour parler de « thérapie par les couleurs » pour soigner une pathologie physique ou psychique de l’organisme nous utiliserons le terme chromatothérapie.

Qu’est-ce que la chromatothérapie ?

En chromatothérapie, l’idée est que tout est énergie et qu’il existe un champ électromagnétique autour de chaque objet. Les couleurs qui représentent une certaine longueur d’onde, fournissent une énergie nécessaire au corps pour l’aider à se rétablir. Ainsi, une couleur donnée générera des impulsions électriques et un champ magnétique d'énergie qui va déclencher des réactions biochimiques et hormonales dans l'organisme (Somia G. et al., 2015). Le rayonnement lumineux est une onde, plus précisément un photon, véhiculant une énergie propre. Selon ce principe, chaque couleur aura des effets physiologiques et/ou psychologiques permettant de soulager différentes pathologies.

Qu’est-ce qu’une couleur ? 

Les couleurs sont la partie visible de la lumière pour un être-humain. Les couleurs correspondent à des longueurs d’ondes et l’ensemble de ces longueurs d’onde forme le spectre de la lumière. Ces longueurs d’ondes sont mesurées en nanomètre (nm), certaines sont visibles et d’autres pas. Le spectre lumineux est composé de six couleurs visibles, le violet, le bleu, le vert, le jaune, l’orange et le rouge. En dessous et en dessus de ces couleurs visibles se trouvent les infrarouges ou les ultraviolets, dits invisibles à l’œil nu. L’œil humain perçoit les couleurs grâce à des cellules réceptrices appelées cônes et bâtonnets.

Spectre de lumière :

Les deux types de chromatothérapie

Il existe deux catégories de chromatothérapie, la chromatothérapie lumineuse (photonique) et la chromatothérapie par la matière (atomique). La première consiste à appliquer sur la zone à traiter une certaine longueur d’onde de couleur lumineuse à l’aide d’une lampe ce qui va provoquer une réponse de l’organisme. La seconde utilise également les longueurs d’ondes mais sous forme matériel, c’est-à-dire que certains oligo-éléments comme le magnésium ou le zinc vont être choisis et utilisés sur la pathologie à soigner. Cette chromatothérapie s’applique sous forme de crème par exemple. Chaque longueur d’onde est choisie en fonction des symptômes et l’efficacité du traitement est la même si elle est appliquée par la lumière ou la matière. La chromatothérapie agit par la peau et/ou les yeux et dans les deux cas, la couleur est décodée par le système nerveux.

Matériels et applications de la chromatothérapie 

Le matériel utilisé en chromatothérapie est choisi en fonction de l’effet recherché. Il existe des deux types de lampes de chromatothérapie :

  1. Lampe dite « lampe d’ambiance » : Pour bénéficier d’un double effet psychologique et physiologique et avoir une action de régulation de l’humeur et du bien-être, il est possible de faire de la chromatothérapie sous forme de bain de lumière avec une lampe spéciale conçue à cet effet qui va diffuser une lumière d’ambiance colorée autour de la personne.
  2. Lampe à faisceaux lumineux : Pour une action physiologique plus ciblée et pour avoir un effet sur une pathologie (par exemple pour soulager une brûlure), il est possible d’utiliser une lampe à faisceau lumineux qui va agir uniquement sur la zone à soigner. 

Exemple de lampe de chromatothérapie : 

          Lampe à faisceau lumineux, appareil optique Schott Kl 3500

La chromatothérapie peut s’appliquer à plusieurs niveaux

La chromatothérapie lumineuse s’applique à trois niveaux :

  • Au niveau local : la couleur est appliquée directement sur l’affection, là où le traumatisme a eu lieu (par exemple sur une brûlure).
  • Au niveau oculaire : la couleur est appliquée au niveau des yeux : 1) à l’aide d’un stick lumineux pour agir sur un point spécifique et dans ce cas, le stick ne sera appliqué que par un professionnel agréé en chromatothérapie pour éviter tout risque pour l’œil ; 2) à l’aide d’une lampe d’ambiance, sous forme de bain de lumière, pour avoir un double effet, physiologique et psychologique en régulant l’humeur.
  • Au niveau de point d’acupuncture : différentes couleurs choisies au préalable après diagnostique du chromatothérapeute sont appliquées sur différents point d’acupuncture reliés aux méridiens. Cette méthode, appelée chromatopuncture (ou chromopuncture), est utilisée pour les pathologies lourdes comme par exemple pour le traitement des œdèmes des jambes, pour soulager l’arthroses, pour traiter les affections cutanées (eczéma, psoriasis, etc.) ou encore pour soigner les infections urinaires, etc.

La chromatothérapie atomique s’utilise à deux niveaux :

  • Au niveau cutané : en application locale par application de pommades contenant les oligo-éléments désirés.
  • Par voie orale : à l’aide de granules homéopathique. Le choix de l’oligo-élément est fait en fonction du traumatisme à traiter.

La chromatothérapie, est-ce vraiment efficace ? 

La chromatothérapie a été reconnue en 1976 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En Suisse, cette thérapie bénéficie d’une reconnaissance sous le nom de « thérapie par les couleurs » par la Fondation Suisse pour les médecines complémentaires (ASCA) comme discipline thérapeutique alternative et complémentaire.

Au niveau des recherches scientifiques, il n’existe pas d’études récentes démontrant l’efficacité médicale de la chromatothérapie lumineuse appliquée à l’aide d’une lampe à faisceau lumineux et atomique, ni pour la chromatopuncture. Bien qu’il n’y ait pas d’études scientifiques pour les méthodes de chromatothérapie citées précédemment, une récente étude canadienne démontre que la chromatothérapie appliquée au niveau oculaire sous forme de bain de lumière (lampe d’ambiance) a un double effet physiologique et psychologique. En effet, les chercheurs ont démontré que la projection de lumière colorée (utilisé avec un système spécifique de modulation de la lumière) a bel et bien un effet bénéfique sur la santé et le bien-être. (Ross M.-J. Guthrie P. and Dumont J-C., 2013). En d’autres termes, certaines couleurs ont un effet particulier prouvé et les auteurs rapportent trois actions principales :

  • Les couleurs dites froides vert, bleu et indigo : ont un effet relaxant, apaisant et amène à un état de détente, de calme, de paix et de sérénité. Ces couleurs sont utiles pour calmer l'agitation mentale et l'anxiété.
  • Les couleurs dites chaudes rouge, orange et jaune : ont un effet énergisant, stimulant et apporte dynamisme, confort, bonne humeur, et en même temps éveille et stimule la créativité et l'activité cérébrale. Elle apporte de l'énergie en cas de fatigue ou de morosité passagère.
  • La combinaison de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel : ont un effet harmonisant et sont associées à un état d’équilibre, de créativité et d’harmonie. Ces couleurs sont bénéfiques pour retrouver équilibre et harmonie.  

A ce stade des connaissances médicales et scientifiques, la chromatothérapie lumineuse appliquée localement à l’aide d’une lampe à faisceau lumineux et atomique et la chromatopuncture peut alors être envisagée en complément d’un traitement médical, en attendant de plus amples recherches sur son efficacité. Si vous êtes intéressé par un soin en chromatothérapie, nous vous conseillons de contacter un thérapeute agréé ASCA et de vous informer préalablement auprès de votre caisse-maladie pour savoir si la thérapie sera remboursée par votre assurance complémentaire. Concernant la chromatothérapie sous forme de bain de lumière, elle peut être utilisée chez soi pour équilibrer l’humeur et retrouver un état de bien-être. L’achat de matériel pour une utilisation privée n’est en principe pas pris en charge par votre assurance. 

Pour en savoir plus sur la chromatothérapie : http://www.chromatotherapie-suisse.ch/ 

Sources

  • Somia, G. et al., 2015, Chromo therapy- An Effective Treatment Option or Just a Myth?? Critical Analysis on the Effectiveness of Chromotherapy
  • Ross, M.-J., et al., 2013, The Impact of Modulated, Colored Light on the Autonmic Nervous System
  • Association de Chromatothérapie Suisse, Bulletin n°4 – 2019
  • Support de cours, Chromatothérpie Suisse, première année, Module 1
  • Site internet : www.chromatotherapie-suisse.ch 

S'informer

Vous avez des questions? Le service clientèle est là pour vous répondre : du lundi au vendredi, de 08h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h00, au +41 32 710 18 48 ou par email à info@medi-lum.ch.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez les dernières informations sur nos produits : 

A chacune de vos commandes,
1 frs est reversé
aux catastrophes oubliées