Neurofeedback : un cerveau en constante évolution

Chaque nouvelle situation ou chaque émotion ressentie entraîne une sollicitation du cerveau. Celui-ci va alors créer de nouvelles connexions neuronales, et supprimer ou renforcer les connexions existantes. Plus la sollicitation se répète, plus les connexions neuronales se renforcent. Au contraire, moins une situation ne se représente, plus les connexions cérébrales créées initialement s’effacent. Ainsi, notre cerveau ne cesse de s'adapter à son environnement : on appelle cela la neuroplasticité. 

Le neurofeedback pour guider le cerveau

Il est possible de stimuler ce phénomène naturel de neuroplasticité grâce à une méthode issue des neurosciences et utilisée en clinique : le neurofeedback. 

Le neurofeedback consiste à donner un retour immédiat sur l’activité neuronale du cerveau, que l’on catégorise en 5 groupes d’ondes cérébrales (voir point suivant). Ces ondes cérébrales reflètent différents états actifs (p. e. concentration) ou passifs (p. e. méditation) que nous traversons durant nos journées et dans notre sommeil. Certains patterns d’ondes cérébrales sont également associés à des maladies ou troubles passagers tels que la dépression et le stress. Dans ce cas, le neurofeedback devient une technique de traitement complémentaire ou alternative pour modifier notre activité cérébrale et soulager les symptômes.

Les ondes cérébrales et leurs implications

Notre cerveau émet constamment des ondes sous forme de signaux électriques, que l’on peut mesurer grâce à la technique EEG (Electroencéphalographie). Des électrodes placées à des endroits spécifiques du crâne captent les signaux électriques au contact de la peau. Les ondes se mesurent par leur amplitude et leur fréquence, qui se calcule en Herz (Hz).

 Il existe 5 grandes catégories d’ondes cérébrales classées en fonction de l’intensité de l’activité du cerveau. Plus le cerveau est actif, plus l’onde sera rapide.

  • Delta : 1-4 Hz : état inconscient, sommeil profond. 
  • Thêta : 4-8 Hz : état de méditation avancée, relaxation très profonde, état inconscient. Elles sont très présentes chez les enfants jusqu’à 7 ans.
  • Alpha : 8-13Hz : état d’éveil détendu, relaxation profonde, apaisement, calme, méditation. Elles s’observent lorsque la personne a les yeux fermés et respire profondément.
  • Bêta : 15-20 Hz : état de pensée et d’attention soutenue, état d’alerte ou d’excitation. Le cerveau fonctionne pleinement et les yeux sont ouverts. 
  • Gamma : 32-100 Hz : état d’apprentissage, de concentration et de résolution de problème. 

Thérapie par Neurofeedback

Les ondes cérébrales définissent des états que nous traversons et caractérisent également l’activité cérébrale dans certains troubles psychiques comme la dépression, le stress ou l’anxiété, l’insomnie ou le trouble d'hyperactivité / déficit d'attention (THDA). 

Travailler sur les ondes cérébrales permet de modifier l’activité cérébrale pour recréer, renforcer ou supprimer des connexions neuronales.

Les ondes Alpha au chevet des troubles anxieux et du stress

Les ondes Alpha caractérisent un état de relaxation conscient mais profond, et une humeur paisible. Elles augmentent durant la pratique de la méditation et sont utilisées sur le plan thérapeutique pour soulager la douleur, réduire l’anxiété et le stress, augmenter la relaxation musculaire et faciliter le sommeil. 

Sources : 

Marzbani H, Marateb H R and Mansourian M (2016) Neurofeedback: A Comprehensive Review on System Design, Methodology and Clinical Application. Basic and Clinical Neuroscience, 7(2), 143-158.

www.pierredubochet.ch

www.melomind.com

A chacune de vos commandes,
1 frs est reversé
aux catastrophes oubliées