Sommeil et rentrée scolaire

Par: Bénédicte Wildhaber Dans: Enfance Le: Commentaire: 0 Vues: 377

Dr Véronique Negrel, spécialiste en pneumologie FMH et Somnologie, nous livre ses conseils pour accompagner le sommeil des enfants vers une rentrée scolaire réussie.

En période de croissance, la qualité et la quantité de sommeil varient selon des critères qui échappent souvent aux parents. Saisons ? Cauchemars ? Bruits ? Besoin d'aller au petit coin ? Structure du sommeil ? Débattre des causes qui font de tel ou tel enfant un "bon" ou d'un "mauvais" dormeur pourrait prendre des jours.

Toutefois, des conseils simples sur la base de règles élémentaires en matière de sommeil (et donc applicables à une majorité d'entre eux) peuvent aider votre petit à dormir au plus près de ses besoins pour être en forme le lendemain.

A l'heure de la rentrée scolaire, nous avons interrogé Dr Véronique Negrel, spécialiste en pneumologie FMH et somnologie et elle-même mère de 3 grands enfants, sur l'importance du sommeil pour une rentrée scolaire réussie.

 

Dr Véronique Negrel

Spécialiste en Pneumologie FMH 

et Somnologie

1) Les enfants qui entrent à l'école auraient besoin entre 10h et 13h de sommeil. Pourquoi le sommeil est-il si important durant cette première partie de notre vie ?

Dr Negrel : Contrairement à ce que l’on peut penser, le sommeil est un état particulièrement actif pour le cerveau et l’organisme. Il permet, en particulier durant le sommeil profond, la récupération, le repos, le bon fonctionnement du système immunitaire (le fait de moins dormir diminue l’efficacité de notre réponse immunitaire et nous rend plus vulnérables aux infections), la régulation de sécrétions hormonales (hormone de croissance, hormones de régulation de l’appétit), la mémorisation de ce que l’on apprend dans la journée (indispensable pour l’apprentissage scolaire) et durant le sommeil paradoxal la mémorisation des compétences motrices et apprentissages de la journée (capital lors de la croissance). On comprend combien bien dormir est important à tout âge mais particulièrement durant la période de croissance et développement.

2) Les écrans LED entrent de plus en plus tôt dans la vie des enfants, et deviennent parfois déjà nécessaires à l'école primaire pour effectuer des tâches scolaires. Or ces mêmes écrans sont pointés du doigt pour perturber le sommeil dès le plus jeune âge. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?

Dr Negrel : La lumière est le plus puissant synchroniseur de notre horloge interne. Elle agit au travers de nos yeux en allant stimuler des cellules derrière notre rétine qui transmettent des informations à notre cerveau et bloque la sécrétion de mélatonine, hormone indispensable à notre endormissement. C’est la lumière bleue que l’on trouve dans les écrans qui est la plus puissante pour cela. C’est pourquoi Il est donc conseillé de ne pas utiliser d’ordinateur ni téléphone portable ou tablette dans les heures qui précèdent le coucher. 

3) Maman de 3 enfants (jeunes adultes maintenant), vous exercez en médecine du sommeil depuis nombreuses années. Quels conseils pourriez-vous donner aux parents dont l'enfant a de la peine à s'endormir tôt après cette longue période sous le rythme des vacances ?

Dr Negrel : Il est normal que votre enfant ait du mal à s’endormir après une période de vacances car les rythmes ont été modifiés. Il est bien sûr très positif de profiter de ces périodes de vacances avec de longues soirées d’été et de profiter du bonheur des grasses matinées mais l’idéal et de ne pas rompre trop longtemps le rythme habituel afin qu’il ne soit pas trop difficile à récupérer en particulier lorsque l’on y associe l’excitation et le stress déclenchés par la rentrée scolaire...

Je propose de commencer les modifications au moins une semaine avant la rentrée en reprenant des horaires de repas fixes, en évitant les activités sportives, ludiques et stimulantes en fin de journée, en reprenant les rituels de coucher habituels qui sécurisent l’enfant et en avançant progressivement chaque jour l’heure du coucher et l’heure du lever jusqu’à revenir aux horaires habituels.

Tous ces conseils sont bien évidemment tout aussi valables pour les parents, car pour que les enfants fassent une bonne rentrée, il faut que les parents soient en forme et préparent bien la leur également.

En résumé, pensez à :

  • Respecter un nombre d'heures de sommeil suffisantes pour votre enfant
  • Revenir à un horaire de sommeil stable en l'ajustant progressivement sur une semaine, par exemple en avançant l'horaire du coucher de 15 minutes par soir
  • Reprendre le temps de créer une routine régulière et rassurante autour du sommeil avant le coucher
  • Eviter la lumière des écrans (TV comprise) au moins une heure avant de dormir
  • Eviter les activités sportives en fin de journée / soirée
  • Profiter de s'exposer à la lumière naturelle au réveil pour bien marquer le début du jour et synchroniser son horloge biologique
  • Appliquer ces conseils à soi-même aussi ;-)

L'idée Medi-Lum pour aider votre enfant à s'endormir rapidement et se réveiller naturellement :

La gamme de simulateurs d'aube LUMIE

Optez pour un réveil lumineux qui agit directement sur l'horloge biologique de votre enfant et l'aide à renouer avec des nuits bien rythmées :

  • simule le coucher du soleil et active naturellement la sensation de fatigue, alors que votre enfant lit ou joue encore quelques minutes dans sa chambre
  • simule le lever du soleil avant que la mélodie ne s'enclenche, afin que la lumière réveille naturellement votre enfant sans sursaut
  • participe à une routine du soir naturelle et sécurisante, sans passage "lumière" - "nuit"
  • intègre des éléments rassurants comme la veilleuse, des mélodies douces pour s'endormir et joyeuses pour se réveiller

Commentaires

Laissez votre commentaire

A chacune de vos commandes,
1 frs est reversé
aux catastrophes oubliées