Peut-on freiner la chute des cheveux avec la lumière LED rouge-infrarouge ? L'expérience de Léonore.

Près de 50% des hommes et des femmes sont touchés par la chute accélérée de leurs cheveux durant leur vie. Parmi les traitements connus, la photobiomodulation par lumière LED rouge apparaît comme une alternative sûre et efficace pour ralentir le phénomène. Découvrez l'avis de Léonore qui a testé l'effet de la casquette REDFLEX CAP RED-IR sur la chute anormale de ses cheveux.

434 Vues

Témoignage de Léonore, 68 ans, sur ce traitement LED

Nous vous proposons de découvrir le témoignage de Léonore, une intellectuelle âgée de 68 ans au moment du témoignage qui a essayé la photothérapie rouge pour la repousse des cheveux, mais pas seulement. Ecrivaine de métier, Léonore doit lire près de 200 livres par an. Au détour de ce test sur la repousse capillaire, elle a également observé une amélioration de ses fonctions cognitives. Découvrez son avis détaillé sur cette expérience.

Note de Medi-Lum : bien que la recherche scientifique tende à confirmer les résultats observés par Léonore, chaque individu peut réagir différemment à la thérapie rouge-infrarouge et les résultats peuvent différer en fonction de nombreux critères allant de l’origine de la perte de cheveux à l’alimentation ou l’hygiène de vie.

A l’origine : une perte de cheveux angoissante

Depuis plusieurs années, cette écrivaine de 68 ans luttait contre une forme d'alopécie causée par une maladie auto-immune et le vieillissement naturel. Inquiète de constater la disparition progressive de sa chevelure le long de son visage, Léonore se livre alors à une lecture approfondie des études scientifiques et traitements existants pour freiner ce phénomène angoissant. Convaincue par les résultats décrits par la recherche en photobiomodulation (aussi appelée Low Level Laser Therapy, et plus simplement photothérapie LED par lumière rouge-infrarouge), Léonore contacte Medi-Lum et opte pour la casquette de photothérapie REDFLEX CAP RED-IR

Nos produits en lien avec ce conseil

Résultats sur la repousse des cheveux avec le casque REDFLEX CAP rouge-infrarouge

Après 3,5 mois de traitement au moyen de la casquette REDFLEX CAP RED-IR, Léonore est soulagée : « j'étais très angoissée par la perte de mes cheveux (maladie auto-immune). Je ne le suis plus. » Elle poursuit : « au bout de 4 semaines environ, j'ai constaté une plus importante perte de "vieux cheveux". J'avais lu que le phénomène se produisait, je ne me suis donc pas inquiétée. Il semble que cela procède du futur renouvellement des cheveux. 

Au bout de six semaines, j'ai constaté une très nette amélioration de la vigueur de l'implantation, sans doute le fruit d'une meilleure microcirculation. Les racines sont solides. Sur dix centimètres environ, les cheveux sont plus brillants (je porte souvent les cheveux longs). J'ai également trouvé la chevelure moins électrique, plus jolie et plus douce. 

Au bout de trois mois et demi, je constate que la chute des cheveux qui durait depuis des années s'est normalisée. Donc, fin de perte excessive. » 

Des fonctions cognitives boostées par la photobiomodulation

Léonore observe également une nette amélioration de ses capacités intellectuelles et de concentration qu’elle décide de nous partager. « Une dernière observation au sujet de la casquette NIR et elle est tellement phénoménale que j'ai même du mal à y croire. Pour mon travail d'écriture, je dois lire au moins deux cents livres par an. Après environ dix jours d'usage de la casquette, j'ai observé une stupéfiante augmentation de mes capacités cognitives (concentration, lecture pour prise de notes, écriture, esprit de synthèse, créativité et de façon générale, idéation.) Je suis de nouveau capable de travailler dix ou douze heures par jour, avec grand plaisir et sans fatigue, tard le soir comme il y a vingt ou trente ans. » 

Cette presque septuagénaire reste réaliste malgré tout. « Pas de miracle » conclue-t-elle « l'utilisation de la casquette NIR ne nous donnera pas des capacités que nous n'avons jamais eues mais peut revivifier celles de notre (ma) jeunesse. »

Malgré l’amélioration de ses fonctions intellectuelles qu’elle qualifie volontiers de « constructive hyperactivité cérébrale », Léonore ne se sent ni agitée ni fatiguée. « Mon cerveau est paisible et je dors à merveille ». Pour cette écrivaine romande, la casquette NIR peut être un bon soutien pour soutenir l’activité cérébrale au quotidien, en plus de favoriser la bonne santé de la peau et entretenir un cuir chevelu sain.

L'avis de Léonore sur l'efficacité du produit REDFLEX CAP RED-IR

Si elle reconnaît que tout le monde ne ressentira pas les mêmes effets que ceux qu'elle a connus, Léonore est d'avis que la thérapie avec "la casquette NIR peut bénéficier aux intellectuels, enseignants, managers d'entreprise, étudiants mais également aux personnes âgées, pour soutenir leur activité cérébrale au quotidien. Des études médicales sérieuses sur le sujet sont disponibles sur le net. Elles corroborent mon expérience" soutient-elle, satisfaite des avantages que lui a apporté sa casquette de luminothérapie LED.

Comment Léonore a-t-elle utilisé sa casquette de photothérapie LED?

Particulièrement motivée, Léonore a été assidue et régulière dans sa pratique de luminothérapie rouge LED. Son test a débuté le 25 août et s’est poursuivi jusqu’au 10 décembre 2023, soit une durée d’environ trois mois et demi. Bien que le traitement conseillé soit moins fréquent, cette utilisatrice a choisi d'effectuer sa séance avec la casquette REDFLEX CAP RED-IR selon cette formule :

  • 2 séances par jour de 15 minutes, souvent consécutives
  • En lumière pulsée (10 Hz)
  • A l’intensité maximale (218mW/cm2) 

 Elle rapporte avoir ressenti une chaleur non désagréable sur le cuir chevelu.

Vous aimerez peut-être aussi ces articles

Puis-je espérer obtenir les mêmes résultats sur la croissance de mes cheveux ?

La photobiomodulation pour la repousse capillaire a fait l’objet de nombreuses études scientifiques avec des résultats encourageants. Ce traitement consiste à envoyer de l'énergie aux cellules souches des cheveux à travers la peau et favoriser la production d'ATP dans les mitochondries. Remplies d'énergie, les cellules des follicules se régénèrent et la croissance du cheveu repart. L'activation de la circulation sanguine a également un effet positif sur l'apport en oxygène essentiel à la croissance et la bonne santé du cuir chevelu. Toutefois, les causes de la perte de cheveux dépendent de différents facteurs qu’il faut garder à l’esprit : l’hérédité, les déséquilibres hormonaux, le stress physique ou émotionnel, une carence en certaines vitamines et minéraux, des produits de soin irritants, l’âge ou encore le tabagisme. Ces facteurs peuvent vous mener à des résultats différents de ceux observés par Léonore. Pour mettre le plus de chance de votre côté et retrouver une peau et des cheveux en santé, il est recommandé de commencer cette forme de luminothérapie tôt, dès les premiers signes de chute capillaire.

A noter : cette forme de luminothérapie rouge-infrarouge n’est pas efficace sur les cranes totalement chauves (affection qui touche spécifiquement les hommes) car le follicule pileux a généralement totalement disparu. 

Ce que dit la science sur la repousse capillaire par photothérapie rouge-infrarouge

La recherche scientifique a étudié les effets de la photobiomodulation sur la repousse des cheveux sur des cellules, des rongeurs et des humains. Dans cette dernière catégorie, une repousse des cheveux significative a été observée après 3 à 6 mois de traitement, en pratiquant des séances un jour sur deux, avec de la lumière rouge (longueurs d'onde entre 630 et 660 nm, Kim et al., 2013 ; Lanzafame et al., 2014 ; Barikbin et al., 2017) et parfois de l’infrarouge associée (655 nm et 808 nm, Barikbin et al., 2017 ; 600-1600 nm, Yamazaki et al., 2003).

Parmi ces études, de bons résultats ont été obtenu par une séance de 10 à 25 minutes en moyenne (le temps varie en fonction de la puissance lumineuse de l’appareil) effectuées 1 jour sur 2 durant 6 mois. Il est intéressant de noter que ces résultats ont été obtenu avec des dosages de lumière faibles autour de 4-5J/cm2, soit une irradiance de 5mW/cm2.

Si les premières études ont utilisé la technologie laser, appelée Low Level Laser (Light) Therapy (LLLT), les LED démontrent aujourd'hui une excellent efficacité pour freiner l'alopécie avec plusieurs avantages (Hamblin, 2019).

Nos conseils pour une bonne utilisation de la casquette REDFLEX CAP RED-IR

Face à ce succès, de nombreux appareils LED ciblant le cuir chevelu font leur apparition sur le marché. Medi-Lum a sélectionné la casquette de luminothérapie rouge-infrarouge (thérapie aussi aussi appelée photobiomodulation) REDFLEX CAP RED-IR qui présentent de nombreux avantages pour une application sur le cuir chevelu comparé à un masque ou d'autres appareils similaires. Elle propose 3 soins basés sur la combinaison trois longueurs d’onde : (a) combinaison de lumière rouge (630 nm) et deux lumières infrarouge (850 et 940 nm) (b) lumière rouge seule ou (c) lumière infrarouge seule. Pour lutter contre la perte de ses cheveux, aussi connue sous le nom d’alopécie, la casquette REDFLEX CAP RED-IR peut être utilisée :

  • Au minimum : 15 minutes au niveau I, à raison d’une séance tous les deux jours, en lumière continue ou pulsée (10 Hz).
  • Au maximum : 15 minutes au niveau III une fois par jour et cinq fois par semaine, en lumière continue ou pulsée (10 Hz).

Retrouvez la description détaillée du produit REDFLEX CAP RED-IR ainsi que son prix et d'autres avis directement sur sa page dédiée dans notre e-boutique.

Lumière rouge ou infrarouge pour la repousse du follicule pileux ?

L’utilisation de lumière rouge seule (être 630 et 660 nm) a été la plus étudiée et apporte des effets tout à fait encourageants sur la croissance des follicules pileux et le ralentissement de l'alopécie. Quelques études ont testé la combinaison de lumière rouge et infrarouge et ont également observé des effets similaires, voire légèrement supérieurs (Barikbin et al., 2017). La lumière infrarouge ajoute une légère sensation de chaleur qui peut être agréable en hiver, et moins confortable lors des chaudes journées d’été. L'appareil REDFLEX CAP RED-IR vous laisse le choix de sélectionner l'un ou l'autre de ces modes.

C’est surtout grâce à votre régularité et patience que vous devriez observer une diminution de la chute de vos cheveux et des cheveux existants plus forts et plus épais au bout de quelques semaines à quelques mois.

Littérature

  • Hamblin MR (2019) Photobiomodulation for the management of alopecia: mechanisms of action, patient selection and perspectives. Clinical, Cosmetic and Investigational Dermatology, 12: 669-678.
  • Barikbin et al. (2017) Comparison of the effects of 665 nm low level diode laser hat versus and a combination of 665 nm and 808nm low level diode laser scanner of hair growth in androgenic alopecia. J Cosmet Laser Ther. doi:10.1080/14764172.2017.1326609
  • Lanzafame et al. (2014) The growth of human scalp hair mediated by visible red light laser and LED sources in males. Lasers Surg Med. 45:487–495. doi:10.1002/lsm.22173
  • Kim et al. (2013) Low-level light therapy for androgenetic alopecia: a 24-week, randomized, doubleblind, sham device-controlled multicenter trial. Dermatol Surg. 39:1177–1183. doi:10.1111/dsu.12200
  • Yamazaki et al. (2003) Linear polarized infrared irradiation using Super Lizer is an effective treatment for multiple-type alopecia areata. Int J Dermatol. 42:738–740. doi:10.1046/j.1365-4362.2003.01968.x

Ce conseil vous a été utile ?

N'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux