Traitement photothérapie infrarouge : ses différentes applications

La luminothérapie par lumière rouge et infrarouge utilise plusieurs longueurs d’onde lumineuses pour contribuer à traiter des problèmes liés au vieillissement de la peau et à sa cicatrisation, aux douleurs articulaires et musculaires induites par une maladie articulaire ou par une pratique sportive, ainsi qu’aux symptômes causés par les allergies respiratoires. 

3301 Vues

La lumière infrarouge pour améliorer l’aspect de la peau

Les rayons rouges et infrarouges pour lutter contre les rides 

Avec le temps, les cellules du derme s’altèrent : la peau s’affaisse, et des rides et ridules apparaissent. Pour estomper ces marques du temps, il est recommandé d’utiliser une lampe de photothérapie infrarouge . Couplée à de la lumière rouge, ces longueurs d’onde ont un effet antioxydant et agissent en profondeur au cœur des cellules pour stimuler la production de collagène et d’élastine et dynamiser la fabrication de nouvelles cellules pour une peau rajeunie et plus ferme. La luminothérapie ou photothérapie infrarouge contribue ainsi à régénérer la peau et à atténuer les signes de l’âge. 

Réduire les rougeurs liées à l’acné avec la photobiomodulation 

Par leur action anti-inflammatoire, les rayons rouges et infrarouges contribuent à réduire les rougeurs dues à l’acné. Ces longueurs d’onde stimulent la circulation sanguine et améliorent la cicatrisation des lésions résultant des boutons d’acné. 

La photothérapie infrarouge pour soulager les douleurs musculaires et articulaires

La thérapie par lumière rouge et infrarouge a un effet anti-inflammatoire, régénérant et cicatrisant. Ce traitement naturel permet ainsi de soulager les douleurs articulaires et musculaires liées à l’arthrose et aux différentes formes d’arthrite. L’action du rayonnement infrarouge sur les cellules favorise la production de collagène tout en activant la circulation sanguine : la photothérapie infrarouge améliore ainsi la flexibilité articulaire, contribue à réduire l’inflammation et aide au relâchement et à la cicatrisation des muscles.

Les rayons infrarouges pour réduire les symptômes de la rhinite allergique

Nez bouché, démangeaisons, éternuement, nez qui coule… Les symptômes de la rhinite allergique causée par le pollen, les poils d’animaux, les acariens ou la poussière, peuvent être soulagés par l’action combinée de la lumière rouge et des rayons infrarouges. En neutralisant les cellules qui libèrent l’histamine, des dispositifs intranasaux émettant des rayons rouges et infrarouges permettent de réduire considérablement la réaction allergique. 

Les effets de la luminothérapie infrarouge sur les sportifs

Utilisée avant et après un effort physique, la lumière rouge et infrarouge va aider les sportifs de tous niveaux à préparer leur organisme et à remettre leurs muscles en état.

Par leur action chauffante, la lumière rouge et les rayons infrarouges vont favoriser l’élasticité des tissus musculaires, tendineux et conjonctifs, afin de réduire le risque de blessure. La circulation sanguine est favorisée, les muscles sont mieux hydratés et se gorgent de nutriments et d’oxygène : le corps se trouve dans les conditions idéales pour accomplir ses meilleures performances.  

Appliqués dans le cadre d’une récupération après l’effort, les infrarouges vont entretenir la chaleur produite par les muscles : la circulation sanguine est favorisée, permettant l’élimination des toxines et l’activation de la régénération cellulaire. 

Ce conseil vous a été utile ?

N'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux